Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2019 4 04 /07 /juillet /2019 12:35

 La Bernardière

 

Commune des Marches : La Bernardière

http://karrikell.over-blog.com/, le 4 juillet 2019 

Sources :  wikipedia français et brezhoneg (wikipedia en breton), site officiel de La Bernardière, Loïc Le Quellec, Dictionnaire des noms de lieux de la Vendée)

 

(Aujourd’hui dans le département de Vendée)

 

La Bernardière est la seule commune des marches "Pure Bretagne" avec Saint-André-Treize-Voies à avoir été détachée de la Bretagne (en 1790 elle fut rattachée à la Vendée et non pas à la Loire-Inférieure)

 

La Bernardière au civil était donc dite « Pure Bretagne » et au religieux dépendait avant 1789 au diocèse de Nantes .

Les marches séparantes de Bretagne et de Poitou au XVeme siècle d'après René Cintré - La Bernardière paroisse 22 sur  la carte

Les marches séparantes de Bretagne et de Poitou au XVeme siècle d'après René Cintré - La Bernardière paroisse 22 sur la carte

Eglise de la Bernardière

Eglise de la Bernardière

Emplacement géographique

 

La Bernardière est située au nord du département de la Vendée, à 5km au sud de Clisson (Loire-Atlantique), 10km au nord-est de Montaigu (Vendée)

 

Les communes limitrophes sont Cugand, La Bruffière, Treize-Septiers et Saint-Hilaire-de-Loulay en Vendée, Saint-Hilaire-de-Clisson en Loire-Atlantique.

 

La commune est traversée par quelques petits ruisseaux. Le principal est le Mingot ou Maingot qui sert de limite à la paroisse entre Cugand, passe auprès du bourg de la Bernardière et va se jeter dans la Sèvre-Nantaise.

 

Une hypothèse celtique pourrait émerger pour  Mingot (Gaulois ou Breton ) ‘Maen gozh » (vieille pierre) et fait peut être référence à la notion de limite, (Borne) mais ....cela ne semble pas le cas et les toponymistes penchent pour une origine romane.

 

Origine du nom La Bernardière

 

Ce nom vient tout simplement de « la demeure de Bernard » mais on n’en connaît pas l’historique.

Autrefois, son nom était la Bernardière-en-Forêts.

Localement on l’appelle ‘La Brnardére’,  la forme bretonne Kervernarzh a été créée en 1997

 

Antiquité

 

une curiosité: "la pierre au couteau'', la légende locale prétend qu'autrefois on y faisait des sacrifices.

 

Arrivé au village de l'Epinassière, où il est à noter que des dents et des côtes de requin furent trouvées, prendre à droite le chemin qui mène au petit bois dit ''le Carrouet''.

 

urne funéraire trouvée dans le village de la Logerie, dans ce qui devait être un "ancien cimetière gallo-romain" (l'objet est aujourd'hui exposé au musée Dobrée à Nantes)...

 

Ps : malgré mes recherches je n'ai pu trouver ni de photo du mégalithe , ni de l'urne funéraire exposée au musée Dobrée.

 

Marche pure Bretagne

 

En 1483, un procès s’est tenu pour adjoindre la Bernardière au Poitou, ou aux marches communes mais le Duc François Ier gagna le procès et La Bernardière resta « pure Bretagne » .Ogée, Dictionnaire historique et géographique de la Province de Bretagne, 1843, levrenn 1, p. 398.


Au XVe siècle, la Châtellerie de Clisson s'étendait en Bretagne et en Bas Poitou sur 23 Paroisses.

 

Création des départements : Bernardière mise en Vendée contre sa volonté

 

En 1789, quand les départements furent crées , malgré la volonté des habiatnst de la Bernardière et delleurs plaintes nombreuses, (Louis Merle “Le partage des Marches communes de Bretagne et de Poitou”, Revue du Bas-Poitou, 1941, p. 303.)La Bernardière fut mise dans le département de Fontenay (Bas Poitou, Actuelle Vendée).


Il semble qu’il y ait eu échange entre La Bernardière et Remouillé (qui était marche pure Poitou) pour simplifier les limites (Louis Merle “Le partage des Marches communes de Bretagne et de Poitou”, Revue du Bas-Poitou, 1941, p. 299.)

Guerres de « Vendée »

 

durant les Guerres de Vendée, les "colonnes infernales" de passage à la Bernardière, mirent le feu à une partie des maisons du bourg et à l'Eglise. La plupart des habitants avaient pris la fuite et s'étaient réfugiés dans les fourrées inaccessible près de Cugand. Mais quelques uns tombèrent aux mains des incendiaires et furent emmenés par ce chemin à Clisson où ils furent fusillés.

Commune des Marches : La Bernardière

Chouannerie

 

En 1832, la commune, précisément le manoir de La Pénissière, fut le théâtre d'un des derniers combats du mouvement dirigé par la duchesse de Berry, la « Petite chouannerie »

 

Le 6 juin 1832 eut lieu l'événement majeur de l'histoire de la Bernardière. Le manoir de La Pénissière fut le théâtre d'un des derniers combats du mouvement dirigé par la duchesse de Berry, la « Petite chouannerie ».

 

La duchesse de Berry faisait alors une vaine tentative pour établir sur le trône de France son tout jeune fils Henri V, le futur comte de Chambord.

 

Un groupe de ses partisans se retrouva encerclé à la Pénissière, par les troupes philippistes se tenant prudemment à distance après avoir réussi à mettre le feu au bâtiment.

 

La quarantaine d'assiégés réussit à échapper aux flammes à la faveur de la nuit avant, pour la plupart, de prendre les chemins de l'exil. De la Pénissière brûlée, il ne reste que des ruines, les fermes et le porche de l'entrée.

 

pour en savoir plus :  wikipedia combat de la Penissiere

combat de la Penissière , le 6 juiin 1832

combat de la Penissière , le 6 juiin 1832

combat de la Penissière , le 6 juiin 1832

Ruine du château de la PélissonnièreChouannerie à la Bernardière 

Ruine du château de la PélissonnièreChouannerie à la Bernardière 

Commune des Marches : La Bernardière

Lien avec Clisson

 

la Bernardière avait un lien très fort avec Clisson ("Trois de ses sénéchaux avaient élu domicile à la Bernardière : à la Pénissière-la-Cour…", "Il existe un chemin direct, visible sur les cartes IGN, qui relie le bourg à Clisson"...) ;

Commune des Marches : La Bernardière

Devise

 

« En tout chemin me rencontre » est la devise que l'on retrouve sur le blason de La Bernardière, expliquant parfaitement le rôle commercial joué depuis le moyen-âge par cette commune .

Blason

Blason

Partager cet article
Repost0

commentaires