Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 15:00

Promenade à Sant Nazer, la bretonne et …bretonnante

Etude des noms de lieux bretons de Saint-Nazaire

@http://karrikell.over-blog.com le

 

On a coutume de situer Saint-Nazaire en bretagne qu’on appelle  « francophone ».(en opposition avec la bretagne Bretonnante)


Certes Saint-Nazaire ne parle plus breton majoritairement depuis longtemps (XIVeme) mais elle n’est pas non plus de Bretagne Romane, cette Bretagne qui de Fougères à Clisson en passant par Rennes et Nantes n’a jamais eu le breton comme langue populaire.


Pour comparaison, Saint-Nazaire a perdu le breton après Saint-Malo, Dinan, Saint-Brieuc, après Redon également, après la Roche-Bernard.C’est remarquable vu l’emplacement beaucoup plus oriental et méridional de Saint-Nazaire par rapport à ces villes.


Il faut aussi rappeler que la région Rennes-Fougères-Vitré n’a jamais eu le breton comme langue véhiculaire dans le peuple, et qu’une grande part de l’Ille-et-Vilaine et des côtes d’armor actuel (à l’est d’une ligne Saint-Brieuc-Dinan) a perdu le breton précocement (XIIeme siècle)

 

La langue bretonne à Saint-Nazaire : un héritage important

Saint-Nazaire ayant gardé la langue bretonne pendant très longtemps (du 7ème au 14ème siecle), ses noms de lieux (toponymie) sont marqués par celle-ci.

Le breton parlé à Saint-Nazaire était ce qu’on appelle aujourd’hui « le dialecte guérandais », dialecte qui a été parlé à Batz-sur-Mer jusqu’au 20ème siècle.

Ce dialecte fut parlé dans son extension maximale des portes de Châteaubriant en passant par Nort –sur-Erdre jusqu’à la presqu’île Guérandaise bien sûr.

Pornichet n’étant jusqu’en 1900 qu’un « quartier » de Saint-Nazaire, on peut estimer que Saint-Nazaire a perdu le breton vers le XVeme siècle.

 

Cette présence de la langue bretonne à Saint-nazaire a laissé un héritage toponymique important (Qu’on peut estimer à 40% des noms de lieux).

 

Le breton aujourd’hui à Saint-Nazaire

 

Aujourd’hui la langue bretonne est toujours vivante à Saint-Nazaire grâce à l’école Diwan de kerlédé, et aux cours du soirs pour adultes, et aussi bien sûr par les habitants venus dans leur jeunesse de Bretagne bretonnante (Pays Bigouden et Douarnenez) pour travailler aux chantiers et dans les ports de pêche de Saint-Nazaire, du Croisic, de la Turballe.

 

On peut estimer que depuis la perte de la langue bretonne (vers le XIVeme), la langue bretonne  a néanmoins toujours plus ou moins existé à Saint-Nazaire depuis le XIVeme par les bretonnants venus de la côte (Batz-Guérande) et plus tard par ceux de Basse-bretagne (Morbihan-Finistère sud)

 

 

Quoiqu’il en soit nous tenterons ici de décrypter les noms en breton des lieux connus et méconnus de Saint-Nazaire.

Nous ferons donc un petit tour dans Sant Nazer la bretonnante !

 

 

Etant donné que Pornichet a appartenu à la commune de Saint-Nazaire jusqu’en 1905, mais que Méan appartenait à Montoir jusqu’en 1895, j’incluerai donc à terme dans cette étude toute l’ancienne vicomté de Saint-nazaire.(communes actuelles de Saint-Nazaire, Pornichet, Saint-André, Montoir-de-Bretagne,Trignac)

 

SUITE

 

Partager cet article

Repost 0
Published by karrikell.over-blog.com - dans Toponymie bretonne de Saint-Nazaire
commenter cet article

commentaires

cheul 01/05/2015 17:58

c'est faux, de clisson, saint nazaire, à avranche, on parlait breton jusqu’au 11 siècle..les premières émigrations bretonnes étaient constituées de brittons avec leurs esclaves (de toutes origines) de serfs , de femmes ,d 'enfants et de mercenaires (maures ; serbes etc..) et sont rester en nombre défendre les frontières..il y avait plus de bretons aux frontières qu'ailleurs en Bretagne...mais étant d'origine diverses , ils durent employer une langue commune ..pour l’armée et pour le commerce..la deuxième émigration de masse bretonne se fixa plus à l'ouest et garda sa langue..d'ailleurs comment des bretons pouvaient garder les frontières s'(ils n'étaient pas en nombre?..logique..je suis d'origine du pays de fougères et nous avons de nombreux mots bretons dans notre gallo..

karrikell 02/09/2015 12:27

Merci d'avoir réagi. quant à l'emploi de la langue bretonne aux frontières vous avez peut-être raison,les linguistes bretons actuels contredisent cela mais votre hypothèse en vaut en autre.

Présentation

  • : Karrikell, le fourre tout Breton de Saint-Nazaire
  • Karrikell, le fourre tout Breton de Saint-Nazaire
  • : Culture bretonne de Saint-Nazaire (Brière/Presqu'île Guérandaise/Pays de Retz)
  • Contact

Recherche

Liens