Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 14:22

Quelmer  ker meur ou kel meur

(lieu-dit et route de)

(Quartier de L’immaculée)

Le grand village ou le grand marais

 

correction 27/08/2012 , remerciements à Ar Barzh signataire du paragraphe ci-dessous.

QUELMER à Saint-Nazaire était noté LE GUEURMEUR en 1553.

C'est donc bien un Kêr (v)Meur, "grande ville", ou peut-être un "village de M. Le Meur".

Cette forme ancienne est intéressante car elle montre kêr avec une initiale mutée, soit ar gêr ou plus exactement an guer dans le moyen-breton qui devait être parlé à Saint-Nazaire avant le passage au gallo. Cela suppose que deux prononciations, dont l'une héritée du breton, ont dû cohabiter un moment.

Quand au passage de Kêr à Kel, c'est une dissimilation très habituelle (il y a un r à la fin de ker et un autre à la fin de meur ; ce processus sert en quelque sorte à éviter la répétition d'un même son : R/R > L/R)

Pour finir cette analyse, mer est la forme habituellement rencontrée pour l'adjectif meur dans la région guérandaise et en pays vannetais. Cf. Le Lomer et Le Goulumer en Pénestin, Silivert en Batz > silin ver "grande saline", la saline Palumer en Guérande > palud mer, "grande saline" aussi, la saline Le Paumer en Guérande > pont mer, "grand pont", Pélamer en Le Croisic > pellañ mer, "le grand village éloigné", etc. La forme mutée ver permet de comprendre comment deux grandes salines sont devenues "La Saline Verte" (Salline Meur en 1394) et comment la grande fontaine de Clis, probablement *feden ver en breton, est devenue "La Fontaine Verte". Pour ceux qui la connaissent, elle est grande mais certainement pas verte.

Ailleurs en pays nantais on retrouve la forme classique meur : Coëtmeur en Blain et Coimeur en Missillac, Trémeur en Pontchâteau... et parfois mur : Timur en Saint-Nicolas de Redon > ti meur, Coismur en Derval, Couamu en Bouvron (Coemur 1457).

 

Par rapport à Ar Barzh, j'émets une autre hypothèse par rapport à cette forme ancienne , ce Gueur meur pourrait également être un  Gwern meur , le grand marais

 

Il existe en effet des ker qui sont d'anciens gwern.

 

Toutefois nous ignorons la prononciation traditionnelle de ce toponyme :  Si ça se trouve ils prononcent keulmeu(r), ou toute autre prononciation révélatrice (kelmeu). Ca m'étonnerait qu'à moitié vu que le son eu du gallo est souvent rétabli en é (kélmèr) dans l'écriture de noms de lieux, car perçu comme fautif.

Appel à la collecte des formes traditionnelles des noms de lieux , surtout dans le saint-nazaire rural subsistant !

 

FIn de l'ajout du 27/08/2012


Ce qui infirme les autres hypothèses que je donne ici pour "historique":


C’est un toponyme sans conteste de langue bretonne mais sans forme ancienne on peut difficilement départager les 5 traductions possibles :

  • Le grand village, ker-meur
  • la grande butte (kil = dos meur=grand ) au sens de village perché sur une hauteur : ce que la configuration des lieux peut  attester…..avant la création de l’étang en 1917 .
  • le vieux prénom breton Quelmez qui a donné Kalvez en breton moderne
  • l'abécédaire des noms de rue de Saint-Nazaire – Université inter âges donne deux interprétaions gwel-meur = belle vue, hypothèse peu probable, le son g ne pouvant se transformer en K dur  et kelenn meur = grand houx.

 

Histoire du lieu

 

Ce toponyme jouxte l’étang du Bois Joalland, étang créé par les Américains en 1917 pour approvisionner ses 77 000 soldats en eau.

 

etang_bois_joall.JPG
 Etang du Bois Joalland, Bourg de l'Immaculée (quartier de Saint-Nazaire)

 

 

 Cet étang a noyé la seigneurie du Bois Joalland : Voici le corps de ferme dépendant du manoir.

 

 

  ferme_bois_joalland.jpg

Corps de ferme dépendant du manoir du Bois Joalland.

Photo extrait du site http://saint-nazaire.hautefort.com

     

 

 


 

Noms de lieux équivalents dans le reste de la Bretagne : 

 

Quelmer , Saint-Malo (Ille-et-Vilaine)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bertrand 28/08/2012 12:18

Salut Hervé,

Je pense que cette forme ancienne donnée par un certain Delaunay dans une brochure dactylographiée ayant pour sujet les noms de lieux de la presqu'île guérandaise a été attribuée à tort à Quelmer
en Saint-Nazaire, et qu'elle concerne celui de Saint-Malo.

karrikell 29/08/2012 13:47



Hopala ! cela change tout ! Bon de toute façon je pense qu'il y a 80% de chance que cela soit la même origine non? vu que sur ce site il y avait une demeure noble...



Présentation

  • : Karrikell, le fourre tout Breton de Saint-Nazaire
  • Karrikell, le fourre tout Breton de Saint-Nazaire
  • : Culture bretonne de Saint-Nazaire (Brière/Presqu'île Guérandaise/Pays de Retz)
  • Contact

Recherche

Liens