Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 20:43
Croix de Trévelan dans la frairie d'Islac en Saint-Nazaire . (Photo Flick du dénommé Groume.)

Croix de Trévelan dans la frairie d'Islac en Saint-Nazaire . (Photo Flick du dénommé Groume.)

Etymologie et toponymie

 

  • Islac, origine bretonne 

 

  • Toponymie

A Saint-Nazaire, Islac a disparu au niveau toponymie et n'est plus présent qu'au niveau

micro-toponymie, et par une tradition orale maintenue pour le « marais d'Islac ».

 

Au cadastre sur Saint-Nazaire :

  1. le marais d'Islac

  2. Isle du Moulin d'Islac

  3. Le communeau d'Islac

 

Par contre, ce toponyme est présent à Missillac (Loire-Atlantique):

  • Islac 44780 Missillac

     

  • étymologie

Formes anciennes : Islac, Illac, Yllac au 15e siècle

 

Origine bretonne du toponyme

Islac semble provenir du celtique : en Gaulois isel-akon, lieu bas, ou plus sûrement du vieux- Breton : iselach signifiant « plus bas »

une autre hypothèse donnerait en Gaulois insula+akon « le lieu riche en îles »

La typologie du lieu Islac en Missillac me fait pencher vers la signification « lieu bas ».

 

  • Antoine

Aucun lieu ne fait référence à Saint Antoine à Saint-nazaire.

 

 

 

 

Délimitation en 1791

Délilmitation de la frairie d'Islac en Saint-Nazaire

Délilmitation de la frairie d'Islac en Saint-Nazaire

  • Levant (Est) : Moulin d'Islac

    Estimation imprécise en laissant Cuneix hors de cette frairie car Cuneix est une frairie.

  • Nord : commune de Saint-André

    La limite donnée sur la carte est exacte car c'est toujours la limite entre la commune de Saint-Nazaire et Saint-André-des-Eaux

  • Ouest : Commune de Saint-André

    La limite donnée sur la carte est exacte car c'est toujours la limite entre la commune de Saint-Nazaire et Saint-André-des-Eaux

  • Midi (Sud) : Lande de Braye

    Estimation suite à la délimitation de la frairie de la Ville Heulin

 

 

 

Présentation de la frairie 

La frairie d'Islac est une des frairies les plus « Brièronnes » de Saint-Nazaire. Le Grand marais borde cette frairie au Nord et comporte le marais d'Ust. Frairie encore trés rurale.

 

 

Chef-lieu de la frairie

On peut estimer que la chapelle devait être en Trévelan, principal village historique de cette frairie et ayant gardé deux calvaires dont un paraissant très ancien.

voir l'article toponyme de karrikell sur Trévelan :

http://karrikell.over-blog.com/article-trevelan-en-saint-nazaire-115582012.html

 

 

Villages historiques

  • Trévelan, comme indiqué plus haut, sans doute le village "chef lieu" de cette frairie.
  • le Marais d'ust : ce marais porte le nom d'une famille noble de Saint-André (donc limitrophe à cette frairie), famille ayant compté dans l'histoire de Saint-Nazaire.
  • Brais 

 

Saint Patron de la frairie : Saint Antoine

article inspiré de l'article venant du site du diocèse de Quimper:

http://catholique-quimper.cef.fr/diocese/patrimoine/les-saints/424-saint-antoine-lermite.html

 

Les Saint Antoine honorés en Bretagne sont principalement Saint Antoine l'ermite honoré le 17 janvier.

 

Il est notable que cette frairie ait choisi ce saint car le paysage de cette frairie est celui qui devait être pendant des siècles le plus inhospitalier de la paroisse : landes, marais.

 

Saint Antoine est né vers 251, au village de Come, en Haute Egypte. Antoine est le premier à organiser dans l’église chrétienne la vie religieuse telle que nous la connaissons aujourd’hui, rassemblant d’importants groupes d’ermites dans des communautés libres. Sa renommée très vite répandue de son vivant en Egypte et à l’étranger, il est fort apprécié comme conseiller par des gens de toute classe. Il meurt très âgé.(Plus de 90ans)

 

Antoine et son cochon

Figure emblématique inoubliable que le cochon de saint Antoine. Si on veut y voir le symbolise du démon, cette explication symbolique est plausible.

Il y en a une autre, plus prosaïque, qui relève d’un privilège accordé aux moines Antonins dont on a évoqué la fondation au XIe siècle, un privilège fort envié, car pour pourvoir aux besoins de leurs malades ces Antonins avaient la faculté de laisser vaguer leurs bêtes dans les rues des villages, pour se nourrir à bon compte en fouillant les ordures.

Ainsi, le cochon portant au cou une clochette, comme signe de reconnaissance, devient le fidèle compagnon du patron des Antonins.

 

Patron des Potiers

Sans insister sur d’autres patronages, celui des pèlerins entre autres, on retiendra que saint Antoine, en Bretagne, était le patron des potiers.

 

Supplanté par Antoine de Padoue

Tel est Antoine abbé, Antoine l’ermite, Antoine le Grand, aujourd’hui quasi oublié au profit d’un rival qui porte le même nom, Antoine de Padoue, celui à qui on promet un sou pour retrouver l’objet perdu. Si bien que l’église du Faou dans le finistère a dû, à une époque relativement récente se doter d’une image de l’homonyme placée tout près de l’autre…

Saint Antoine et son cochon en Brasparts (29). Statue aujourd'hui disparue.

Saint Antoine et son cochon en Brasparts (29). Statue aujourd'hui disparue.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Charlus 09/09/2016 20:49

la chapelle ancienne dédiée à St. Marc daterait de 1643 !Avant sa construction, le bourg ou le semblant de bourg ,s'appelait la Crépelet le lieu dit existe bien sûr toujours ...

Saint Loup 17/10/2014 04:39

Le privilège des Antonins se nommait le droit de glandage (qui a donner l'expression '' glander toute la journée '').

ouverture de porte paris 2 13/10/2014 20:30

Je vous vante pour votre éditorial. c'est un vrai charge d'écriture. Continuez

Présentation

  • : Karrikell, le fourre tout Breton de Saint-Nazaire
  • Karrikell, le fourre tout Breton de Saint-Nazaire
  • : Culture bretonne de Saint-Nazaire (Brière/Presqu'île Guérandaise/Pays de Retz)
  • Contact

Recherche

Liens